Les limites de la communication animale dans le cas des problèmes de comportement


Il m’arrive dans certains cas de refuser des demandes de communications pour des raisons ETHIQUES, quand l’attente du gardien me paraît impossible ou encore quand c’est A SENS UNIQUE (imposer à l’animal).

La communication animale n’a rien de magique, je peux transmettre des informations à l’animal mais il est LIBRE de les accepter ou non. Admettons que votre voisin mette la musique trop forte, vous pouvez sonner pour lui demander gentiment de la baisser, le résultat dépendra de son bon vouloir. C’est pareil pour l’animal, je peux l’informer de vos ressentis mais je n’utilise pas la communication animale pour imposer ou manipuler. J’ai à cœur de maintenir un échange dans l’écoute et le respect mutuel.

C’est peut-être lié à ma formation de comportementaliste, mais je considère certaines attentes comme quasiment impossible : empêcher un chien de chasse (sélectionné depuis des générations pour cette activité) de flairer, supprimer les conflits générationnels entre un jeune chaton très dynamique et un vieux chat qui a envie de tranquilité, faire en sorte qu’un chien ne fugue plus pour aller voir les chiennes en chaleur (réaction hormonale naturelle), etc…

On peut bien sûr aborder le sujet avec l’animal, COMPRENDRE ses comportements, tenter de trouver des COMPROMIS pour améliorer la situation, mais tout baser sur la communication animale me paraît compliqué dans certains cas, ce n’est pas une solution miracle. Et ça nécessite parfois d'avoir recours à des professionnels complémentaires (je travaille avec un réseau de comportementalistes notamment). Je dresse un portrait sévère pour prévenir, mais il y a aussi des cas qui se résolvent en une communication animale.

Dans les cas de problèmes de comportement, j’aime écouter le point de vue de l’animal, comprendre son émotionnel et voir avec lui (puis avec vous) qu’est-ce qu’il propose, quelles solutions vous pourriez d’un COMMUN ACCORD mettre en place. Cette démarche me paraît plus juste et plus respectueuse que d’entrer en communication avec un animal pour lui dire « tu ne dois pas faire ça ». Elle implique un INVESTISSEMENT RECIPROQUE, et la motivation n’est pas la même, on est dans une optique d’ECOUTE DE L’AUTRE et de compréhension.


Pour toute demande de Communication Animale, merci de consulter la page "Modalités" où la procédure est indiquée

Solène Guillot

toscanimale@gmail.com

07 82 50 77 28

(du lundi au vendredi)

31000 Toulouse, France

  • Facebook - Black Circle

© 2019 TOSCAnimale. Site crée par haricrea.com - Tous droits réservés - Mentions légales